Devoir de mémoire!

Je vous invite à visionner cette vidéo émouvante ou Michel Phaneuf évoque la pénible captivité de Jean Paul Koffmann et où l’auteur du Guide du Vin parle ensuite de son agueusie vexatoire conséquence de la maladie de Parkinson.

Comme je dirige une partie de la brigade de service lors de l’événement Montréal Passion Vin, je n’avais pas entendu ce témoignage lors de l’événement tenu l’année dernière en 2014.

J’ai toujours apprécié la prose sobre de MP et son goût (que je partage) pour les classiques bordelais.

Sous sa plume élégante (signe d’une éducation classique), il déleste ses phrases de l’enflure affligeante de certains commentateurs et critiques de vin qui nous parlent de « densité aérienne » et autres « rondeurs sphériques » pour se singulariser.

J’aimerais jumeler cette vidéo avec une autre vidéo, musicale cette fois-ci, un quatuor composé par L.V. Beethoven alors que sa surdité était totale.

 

Cher Michel, vous devez faire appel à votre mémoire pour goûter maintenant. LVB nous a montré que, de cette manière, on peut beaucoup, voire créer des chefs-d’oeuvres…

In Vino Veritas!

RS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s