Faire le bien (à soi, la SAQ, la société), Comment?

Les conclusions d’une étude sur l’impact des cours d’appréciation du vin auprès des consommateurs présentée à l’AAWE (American Association of Wine Economists) en juin 2013 sont à l’effet que (suite à leur formation):

-les gens connaissent davantage leur goût

-ils choisissent mieux

-ils dépensent davantage

– ils augmentent les occasions de consommation mais pas l’intensité (responsabilité sociale)

Bref, une situation gagnante à tous égards.

l’Étude se trouve: ici

AAWE WP132

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s