Le Ritz de Montréal à 100 ans

Ce diaporama nécessite JavaScript.

29 Mai 2012, journée historique dans les annales hôtelières de Montréal: Le Ritz-Carlton à 100 ans!

Après quatre années de rénovations (et une cure de rajeunissement de CDN $200 millions), la grande dame de la rue Sherbrooke vient de réouvrir ses portes. Dans le cadre de l’AMBAQ*, l’architecte Claude Provencher et le CEO du Ritz-Carlton de Montréal Andrew Torriani nous ont parlé de leur entreprise audacieuse et quelque peu téméraire de revitaliser et rentabiliser cet établissement de prestige. Monsieur Torriani hôtelier de métier nous a candidement exposé les problèmes qu’il a rencontré en devenant entrepreneur en rénovation avec un projet pareil (rénover le Ritz-Carlton est tout un projet pour se lancer en rénovations soit dit en passant). Que ce soit la découverte d’amiante dans le mortier de la construction initiale au conseil de ne pas accepter de dépôts des acheteurs de condominium en prévente qui lui a causé quelques soucis  financiers… Pensez que M. Torriani avait initialement une liste d’acheteurs supérieure en quantité au nombre d’unités d’appartements disponibles disposés à donner un dépôt de garantie pour obtenir un condominium en pré-vente et qu’ il a suivi l’avis d’experts qui l’ont dissuadé de les accepter disant qu’il serait en meilleure posture d’attendre à l’automne de cette année-là pour mettre toutes les unités en vente d’un coup et créer une compétition entre acheteurs. L’automne en question était l’automne de l’année 2008… la crise financière était à son zénith et les acheteurs se sont évaporés.

Le projet du Ritz de Montréal a connu des coups de tonnerre et hier le 29 mai vers les 17:00 n’a pas fait exception, Montréal étant sous le déluge, une partie du Ritz a souffert d’inondations qui ont retardé le début de la conférence ajoutant une note plus dramatique à l’événement.

Actuellement, le projet est loin d’être complété mais les espaces communs et certaines chambres ont été mises en scène pour permettre la réouverture officielle à temps pour fêter le centennaire de l’hôtel. La maison Boulud ouvre ses portes aujourd’hui le 30 mai, il ne reste plus que le buzz se fasse et que les canards reviennent dans l’étang.

Dans un prochain billet je ferai la critique gastronomique de la Maison Boulud et donnerai mon appréciation (comme majordome) de la qualité du service. Montréal aura-t-il enfin un établissement au standard des trois étoiles Michelin?

In Vino Veritas!

Autre article sur la réouverture du Ritz: lien

Vidéo avec Monsieur Torriani présentant le projet: lien

*AMBAQ= association des MBA du Québec

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s