200 millésimes plus tard, un Champagne et son bouchon de liège…étanche!

Pour ceux qui doutent de la valeur pérenne du liège, voici comment Richard Juhlin a qualifié la dégustation de deux champagnes vieux de plus de deux cent ans reposant au fond de la mer Baltique: « I think what strikes you the most is that it’s such an intense aroma. It’s so different from anything you’ve tasted before. » He noted that the Juglar was “more intense and powerful, mushroomy” whilst the Veuve-Clicquot has notes of “linden blossoms and lime peels.”

Pour 50,000$ il étanchera la soif de ses nouveaux propriétaires.  Plus/More

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s